Quelle est la signification du lotus dans le bouddhisme ?

Quelle est la signification du lotus dans le bouddhisme ?

Rate this post

Le lotus est l’un des symboles d’illumination les plus reconnaissables du bouddhisme et est important dans de nombreuses traditions bouddhistes.

Que représente le lotus ?

Selon la légende, partout où le bébé Bouddha marchait, une fleur de lotus fleurissait. Le célèbre Lotus Sutra est l’un des textes les plus importants du bouddhisme mahayana et est le fondement des écoles de la Terre Pure.

Parce que le lotus pousse dans l’eau boueuse, il symbolise la pureté de l’esprit éclairé qui surgit au milieu de la souffrance du samsara.

Il représente aussi le non-attachement, car la plante est enracinée dans la boue (attachement et désir) mais ses fleurs fleurissent sur de longues tiges non souillées par la boue en dessous.

Le célèbre mantra tibétain OM MANI PADME HUM, signifiant « OM le Joyau dans le Lotus HUM », invoque Chenrezig (Avalokiteshvara), le bodhisattva de compassion. Dans ce cas, le lotus représente la sagesse et le bijou symbolise des moyens habiles.

Plusieurs significations selon la couleur du lotus

Les lotus de couleurs différentes ont des significations différentes :

  • Le lotus blanc représente la pureté mentale et la perfection spirituelle.
  • Le lotus rouge est le symbole de l’amour et de la compassion.
  • Le lotus bleu représente la sagesse et l’intelligence et est toujours représenté partiellement ouvert.
  • Un lotus d’or représente l’accomplissement de l’illumination complète.

Dans certaines écoles bouddhistes, le stade de croissance de la fleur représente différentes étapes sur le chemin de l’illumination. Un bourgeon fermé symbolise le temps avant l’illumination, tandis qu’un lotus complètement fleuri représente la pleine illumination.

Parfois une fleur est partiellement ouverte, avec son centre caché, indiquant que l’illumination est au-delà de la vue ordinaire.

Les commentaires sont clos.