Comment pratiquer le rêve lucide ?

Comment pratiquer le rêve lucide ?

Rate this post

Vous avez déjà vécu ce moment où vous vous réveillez alors que vous continuez votre rêve mentalement ? C’est un rêve lucide. C’est une habileté que vous pouvez développer et une pratique de méditation bénéfique que vous pouvez faire.

Un rêve non lucide est un rêve distrait, un rêve sans esprit, un rêve oublié (vous oubliez que vous rêvez). C’est ce qui arrive dans la plupart des cas.

Un rêve lucide est un rêve non distrait, un rêve conscient, un rêve dont on se souvient les détails : vous réalisez que vous rêvez et que vous pouvez contrôler une grande partie de l’expérience.

Des études ont montré que les méditants ont des rêves plus lucides, et pour un vrai maître de méditation, tous leurs rêves sont lucides. Nous sommes non lucides au contenu de notre esprit la nuit dans la mesure où nous sommes non lucides au contenu de notre esprit pendant la journée.

Devenez lucide dans vos pensées pendant la journée en pratiquant la méditation de pleine conscience et vous deviendrez naturellement lucide dans vos rêves la nuit.

Le yoga du rêve, dont certains chercheurs remontent au Bouddha, est le moment où le rêve lucide est engagé à des fins spirituelles. Certains maîtres de méditation proclament que la pratique dans un rêve lucide peut être jusqu’à neuf fois plus transformatrice que la pratique dans la vie éveillée. C’est parce que le rêve lucide est un état hybride unique de conscience dans lequel l’esprit conscient fait directement face à l’inconscient. Lorsque vous transformez le terrain inconscient de votre expérience, vous pouvez transformer tout ce qui est au-dessus.

En général, le rêve lucide est utilisé pour l’épanouissement personnel, tandis que le yoga du rêve est utilisé pour la transcendance personnelle. Le yoga du rêve transcende mais inclut le rêve lucide. Les deux pratiques créent un  » quart de nuit  » fructueux qui peut ajouter des années de conscience à votre vie.

Nous passons environ six ans de notre vie dans l’état de rêve. Le yoga de rêve nous permet d’entrer dans une « école du soir » exclusive, offrant l’opportunité de pratiquer dans nos rêves. Pensez à tout ce que vous pourriez apprendre si vous aviez six ans de plus !

Voici quelques instructions pour commencer à rêver lucidement.

1. Établir votre intention

Mettre en place une forte intention durant la journée de se réveiller dans ses rêves, c’est comme mettre en place un réveil interne. Dites-vous tout au long de la journée : « Ce soir, je vais faire beaucoup de rêves, et je vais devenir lucide dans mes rêves. » Mettez-y tout votre coeur.

Ajoutez un peu d’octane à votre intention en ajoutant une charge émotionnelle. C’est-à-dire, fixez l’intention de rêver ce que vous voulez spécifiquement rêver. Par exemple, vous pourriez vous dire : « Je vais me réveiller dans mes rêves et ressentir le frisson de voler dans l’espace ! »

L’intention est également utilisée pour semer votre pratique spirituelle nocturne. Vous pourriez vous dire : « Pour mon bien et celui des autres, je vais me réveiller dans mes rêves pour pouvoir pratiquer la méditation pendant que je rêve ».

2. Dernière pensée, meilleure pensée

La dernière pensée qui vous vient à l’esprit avant de vous endormir a un grand effet sur votre façon de dormir et de rêver. Si vous allez au lit stressé, vous aurez tendance à avoir des rêves stressés.

Calmez votre esprit par la méditation avant d’aller au lit. Puis réinitialisez votre intention de devenir lucide dans vos rêves. Cette poussée finale projettera la lucidité au plus profond de votre esprit inconscient et loin dans la nuit.

Auparavant, je m’endormais souvent stressé ou excité après avoir regardé la télévision. Dorénant, je préfère lire un simple roman et méditez un peu avant d’éteindre la lumière.

Allongez-vous dans votre lit et placez vos mains sur votre ventre, ce qui vous aide à vous détendre. Parce que nous avons tendance à tomber dans le lit de façon non lucide, installez un peu de lucidité en comptant une vingtaine de respirations. Remarquez comment votre respiration (vent, prana) ralentit à mesure que votre esprit ralentit. Après vingt respirations, laissez tout aller et laissez-vous endormir.

Si les victimes d’insomnie usaient de ce simple exercice, ils iraient beaucoup mieux !

3. Réveil et retour au lit

La première partie de la nuit est principalement consacrée au sommeil non-REM (mouvement rapide des yeux), qui est le moment où nous obtenons la restauration et le repos dont nous avons besoin. Les pratiquants du rêve lucide mettent un panneau « Ne pas déranger » sur cette partie de la nuit, afin de ne pas gêner le repos.

Au fur et à mesure que la nuit avance, le sommeil non-REM est remplacé par le sommeil REM, qui est le moment où l’on rêve le plus, de sorte que les dernières heures de la nuit sont les heures de grande écoute pour faire des rêves lucides.

La méthode du réveil et du retour au lit consiste à régler votre réveil pour qu’il se déclenche environ deux heures avant votre réveil habituel. Restez debout pendant vingt à quarante minutes. Ne vérifiez pas votre téléphone et n’allumez aucun appareil électronique. Méditez, réinitialisez votre intention ou lisez à la lumière sur le rêve lucide. Puis, retournez vous coucher.

Cette méthode simple a déjà démontrée son efficacité pour augmenter vos chances de rêver lucide.

Les commentaires sont clos.